J'AI TESTÉ FEED SMART FOOD

12 Apr 2017


Office manager depuis peu, ma vie de gourmet a pris un tournant sévère : à force d'escales expéditives chez Picard et Marks & Spencer, mes pauses midi se résument à attendre mon tour pour utiliser le micro-ondes du bureau. C'est donc avec excitation qu'avant-hier soir, je découvrais une pub pour Feed : des repas complets sans lactose/gluten/noix/OGM... vegans et produits en France (ça fait beaucoup, on est d'accord ?). Intriguée, je me ruai acheter le précieux sésame hier midi...

L'HISTOIRE
Feed, c'est l'histoire d'Anthony Bourbon, un homme d'affaires débordé au point de devoir souvent négliger (voire renoncer à) sa pause déjeuner. La conséquence, vous la connaissez sûrement déjà : une fringale monstre et une énergie/concentration au plus bas.

C'est alors que lui est venue l'idée de concevoir un repas rapide à engloutir tout en satisfaisant 100% des apports nutritionnels nécessaires. Là est la vocation de Feed : née en 2016, la marque française (cocorico) propose une curieuse gamme de produits, des barres à grignoter aux poudres à diluer en passant par les boissons prêtes à l'emploi. Pour le moment distribuée dans certains Franprix franciliens, elle est également disponible à la vente en ligne. En savoir plus

Ni lactose, ni gluten, ni noix... et vegan ! C'est la promesse de la foodtech, qui se veut accessible pour tous (et donc pour les allergiques, ouiii).


MON AVIS SUR FEED
Je voulais essayer les barres, mais celles-ci étant en rupture de stock, je me suis (joyeusement) rabattue sur les boissons à diluer : en ni une ni deux, me voilà sortie du Franprix avec une bouteille aux fruits rouges et une autre au chocolat, délestée de 7,50€ (soit 3,75€ la bouteille).

JOUR 1 : LE FEED A DILUER AU CHOCOLAT
Comment ça marche ? Il vous faudra une bouteille, de l'eau, vos bras, et c'est parti ! On secoue d'abord la bouteille à sec, on l'ouvre, on verse de l'eau jusqu'à la ligne, on referme, on re-secoue, on rouvre, on re-verse de l'eau jusqu'à la ligne (le niveau de liquide baisse entre temps, absorption oblige), on re-referme, on re-re-secoue, on re-rouvre... et on déguste.

Au goût, on retrouve bien l'avoine et le cacao. La texture est veloutée, mais j'ai dû m'y prendre comme un rustre car il reste des grumeaux. Je referme donc la bouteille et continue de secouer... Rien n'y fait, les petits grumeaux poudreux sont là. Probablement la faute à l'eau pas assez chaude. Mais ce n'est pas trop dérangeant, ça me permet de mâchonner un peu. Si je devais résumer mon expérience, je dirais que j'ai eu l'impression de manger un bol d'avoine au lait (alors qu'il n'y en a pas !) chocolaté, passé au mixeur, mais toujours plein de grumeaux. C'était marrant et je me vois bien continuer de jouer au barista du midi avec ce shaker improvisé (rires)


Pour ce qui est de la composition, on retiendra principalement l'avoine, les matières grasses végétales, et le cacao en poudre. Le reste, il s'agit de nutriments (fibres, vitamines, minéraux...) savamment dosés par une fine équipe de nutritionnistes. Oui, j'ai fait le choix d'y croire.


Une bouteille aura largement suffi pour venir à bout du poids plume que je suis. La sensation de satiété est arrivée assez rapidement, sans apporter les désagréments souvent imputés aux repas sur le pouce tels que les ballonnements, sensations de vide ou de lourdeur, maux de ventre, etc.

Efficacité, coup de hasard ou effet placebo ? J'ai eu un après-midi productif, sans grignotages ou problèmes pour me concentrer, et c'est en pleine forme que j'ai fait Bourse - Abbesses (soit environ 2 km) en 20 minutes de marche.

Aussi, alors que j'avais des problèmes de digestion et de perte d'appétit, boire ce truc semble avoir relancé la machine : j'ai retrouvé pour la première fois depuis des mois une "bonne faim" le soir (au lieu de l'habituelle "faim grignotage"). Et après une bonne séance de sport le soir même, j'ai bien dormi...

Ici fut calée Clara - A ce niveau de liquide restant, je n'avais déjà plus faim...

Ces derniers temps, je me demandais si j'avais développé une intolérance au gluten ou au lactose ; peut-être que faire une cure de Feed et d'autres aliments sans gluten/lactose pourrait m'aider à détecter genre de troubles digestifs ? A voir...



JOUR 2 : LE FEED A DILUER AUX FRUITS ROUGES
Bien que j'aie utilisé de l'eau chaude cette fois, les grumeaux étaient toujours présents... M'y suis-je mal prise, ou l'idéal d'une boisson homogène est définitivement une cause perdue ? En tout cas, la préparation avait vaguement le goût et la texture d'un yaourt à boire aux fruits rouges (c'est toujours perturbant de se dire qu'il n'y a pas de lait dedans), et la saveur de l'avoine était plus discrète, pour mon plus grand bonheur. Une recette bien sympathique, en somme.



Pour conclure cette revue sur les boissons Feed, je dirais que ces bouteilles sont vraiment une bonne alternative aux repas sur le pouce moins healthy/équilibrés, lorsque l'on a un petit budget. Ceci dit, je pense que je n'en consommerai pas souvent en raison du concept même du produit (je ne suis pas une adepte de la consommation "sélective" - vitamines en comprimés pour ceux qui n'aiment pas les "vrais légumes", programmes type Insanity et salle de sport pour ceux qui ne veulent pas d'un "vrai sport"... je me comprends), mais le format sec et facile à transporter est incroyablement pratique pour les voyages, d'autant plus que l'ensemble des produits de la gamme n'a pas besoin d'être conservée au frais (sauf les boissons ready-to-drink, peut-être).

Enfin, c'est l'aspect ludique que je retiens : un packaging minimaliste et un mode de préparation amusant, c'est tout ce qu'il fallait pour attirer mon attention. Chapô bas ! Dès qu'elles seront de retour en stock, j'irai probablement tester les barres... Je vous dis donc à bientôt pour l'éventuel round 2 !

Avez-vous déjà testé Feed, ou souhaiteriez-vous le faire ?


Musiques du moment :
CLUBZ - POPSCURO | La Garfield - Love | Little Jesus - La Magia 

2 comments

  1. Je viens de tester celui aux légumes c'était vraiment pas mal. Je pense que tu n'as pas réussi à mélanger parce que l'eau doit être froide ou à température ambiante ;) J'espere ne pas grignoter dans la journée. En tout cas je n'ai plus faim!

    ReplyDelete
    Replies
    1. Hey hey ! J'ai justement utilisé de l'eau du robinet à température ambiante. :c La dernière fois que j'ai essayé, c'était avec de l'eau froide pour le Feed aux légumes et rebelote, il reste des grumeaux ! Tu dois être plus douée que moi haha

      Delete

© Claramisu. Design by Fearne.