Slider

PAPILLON JAPAN STREET FOOD, RUE MOUFFETARD

22 mai 2017

Il suffit d'évoquer un dîner à l'improviste pour qu'en tapinois, les pieds de mon compagnon et moi nous portent vers la rue Mouffetard, dans le quartier Latin (Paris 5e).

Pour ceux qui seraient peu familiers avec Paris, il faut savoir que les rues Mouffetard, Montorgueil et Montmartre font partie des artères les plus réputées pour abriter bars et restaurants à foison. C'est pourquoi elles sont devenues rapidement devenues les QG des vortex sur pattes que nous sommes. (૭◉ω◉)૭


Cette fois, c'est chez Papillon Japan street food que nous nous sommes posés. A 6€ le burger (prix d'appel ?), nous nous demandions s'il s'agissait d'une nouvelle adresse... Chose confirmée par les serveurs, à l'oeuvre depuis tout juste 2 semaines. Crash test, nous voilà !!



L'accueil : des serveurs sympathiques, un chic comptoir de bistrot en guise de décor, et une confortable banquette pour le plus grand bonheur de nos popotins. La carte : nous retrouvons bien l'inspiration japonaise ("Papillon Japan street food", remember) avec... des noms nippons en pagaille : ici, on ne parle pas de poulet frit mais de Karage, et le burger à la croquette de poissons répond au doux nom de Sakana. C'est à se demander si le menu n'a de japonais que les noms.

Mais dans les faits, on retrouve tout de même des spécialités et ingrédients typiques du Japon comme les edamame (fèves de soja immatures), les tempura, ou encore le matcha en dessert. Le lien est un peu poussé, mais l'aspect "fusion" nous convainc encore plus !

Un burger Teriyaki pour Monsieur, un burger Sakana pour Mademoiselle. Et une frite à partager ! ♥

Du côté des boissons, le choix est simple et conventionnel. Prévoyant d'enchaîner sur un bar Fatigués, nous optons pour une carafe d'eau - les cocktails attendront une prochaine fois !




Quelques gargouillis plus tard : alors que le chéri pensait avoir un "vrai burger" (soit un bun burger) Teriyaki, il s'est retrouvé avec un wrap... Chose qui était bien précisée sur la carte ! Impossible de se plaindre, d'autant plus qu'il l'a adoré (rires)

De mon côté, j'ai pu mordre dans le sulfureux Sakana et sa croquette aux fruits de mer (lieu & cabillaud, si je me rappelle bien). ET JE N'AVAIS RIEN MANGE D'AUSSI BON DEPUIS LONGTEMPS. La croquette était peu gorgée d'huile (friture maîtrisée, je dis oui !!), lui conférant un croustillant incomparable à l'extérieur tout en conservant une crème "coulante" à l'intérieur. C'est fabuleux *tips hat*.


La crème de poisson coule dès la première morsure ! ♥ #foodporn

La note : 14,50 € le dîner pour deux personnes. Rapport qualité-prix entièrement validé ! Pour un restaurant de street food, on a pu avoir droit à une cuisine très savoureuse (sans être trop riche) dans un joli cadre. En somme, une excellente surprise que nous nous sommes empressés d'ajouter à notre carnet d'adresses. ₍•ᴗ•₎


Papillon Japan Street Food
129 rue Mouffetard
75005 Paris

Musiques du moment :
Fall Out Boy - Young and Menace | Paramore - Hard Times |  Yelle - Qui est cette fille ?

J'AI TESTÉ FEED SMART FOOD

12 avr. 2017

Office manager depuis peu, ma vie de gourmet a pris un tournant sévère : à force d'escales expéditives chez Picard et Marks & Spencer, mes pauses midi se résument à attendre mon tour pour utiliser le micro-ondes du bureau. C'est donc avec excitation qu'avant-hier soir, je découvrais une pub pour Feed : des repas complets sans lactose/gluten/noix/OGM... vegans et produits en France (ça fait beaucoup, on est d'accord ?). Intriguée, je me ruai acheter le précieux sésame hier midi...

Un grand merci à l'équipe du Franprix de la rue Réaumur (Paris 4ème), plus particulièrement au gentil vendeur qui a pris la peine de mobiliser ses collègues avant d'aller chercher le caddie de produits Feed en réserve pour me conseiller dans la bonne humeur. ♡

MOODBOARD DE FIN D'ANNÉE UNIVERSITAIRE : STARRY SKY

26 mars 2017

Avec les examens et rendus des deux dernières semaines, j'ai été assez peu disponible sur le blog. Ce week-end, j'ai enfin pu répondre à vos petits commentaires, et je peux vous dire que j'ai hâte de terminer les cours dans 1 semaine pour pouvoir me consacrer aux choses que j'ai laissées en suspens jusque là (MOOCs, blogging, attendez moi !).

Après mon moodboard de rentrée, je vous présente mon moodboard de fin d'année : Starry Sky. Le nom m'est venu en tête lors du montage des photos représentant les bonnes nouvelles qui ont déferlé sur ma vie ces derniers temps, telle une nuée d'étoiles filantes...


LA VÉRITABLE RECETTE DES PAINS A BURGER

13 mars 2017

Qui n'a jamais rêvé de fuir les pains mous et sucrés des fast foods, qui s'émiettent dès les premières bouchées ? Une croûte dorée craquante, une mie moelleuse et alvéolée, et un vrai goût de pain... Voilà ce que méritent tous les gourmands !

Bonne nouvelle : il n'est pas nécessaire de se rendre dans un "fast-food gourmet" pour en profiter puisqu'il est possible d'en faire d'aussi bons soi-même, à la maison. Après quelques essais, je suis parvenue à une recette de brioches à burgers délicieuse et inratable (inspirée par C'est ma Fournée, elle-même inspirée par l'Atelier des Chefs). L'essayer, c'est l'adopter !

On retrousse les manches !

LA VENTE PRIVÉE DES PETITS HAUTS PAR ARLETTIE (PARIS, MARS 2017)

9 mars 2017

Les ventes privées et moi, ce n'est pas une folle histoire d'amour. Plus fréquentes, moins exclusives, remplies de fausses réductions et d'articles de moindre qualité... Leur réputation est moins sulfureuse qu'il y a quelques années.



Paradoxalement, elles semblent aussi avoir gagné en popularité : omniprésentes dans les newsletters et sur les réseaux sociaux, elles envahissent la toile. Oui, le caractère "exclusif" et limité suscite la curiosité, la convoitise et l'achat impulsif. Ah, Lord Marketing van Communication, lorsque tu nous tiens.

Here, have some winter

© Claramisu. Design by Fearne.